Les casinos Français en chiffres

C’est Napoléon Bonaparte qui a de nouveau autorisé l’établissement de casinos en France et ce exclusivement dans les villes thermales et d’eau en 1804. Aujourd’hui il y a 193 casinos en France qui génèrent plus de 3 milliards d’euros de produit brut par an.

 

Les grands groupes de casinos en France

Cinq groupes se partagent 90% du marché français et les deux premiers, le groupe Lucien Barrière et le groupe Partouche, en occupent 40%. Les casinos réalisent plus de soixante millions d’entrée chaque année avec un chiffre d’affaire de 3,7 milliards d’euros. La clientèle se compose de 40% d’inactifs, 57% d’hommes et 30% des clients ont moins de trente ans.

Les casinos et la conjoncture

Depuis fin 2007 la fréquentation des casinos est en baisse ainsi que leur chiffre d’affaire. Dans un premier temps l’interdiction de fumer dans les lieux publics a grévé le chiffre d’affaire des établissements.

La conjoncture n’a pas aidé puisque l’année suivante la crise économique a pointé le bout de son nez entrainant une nouvelle baisse de fréquentation. Malgré cela les joueurs continuent à miser les mêmes sommes.

L’avenir des casinos : INTERNET

Internet semble être la clef pour l’expansion des casinos terrestres. Dès 2010 et l’ouverture du marché en ligne des jeux d’argent, les groupes français pourront se lancer à la conquête de ce marché. En effet si ce ne sont pas les clients qui viennent aux casinos, se sont les casinos qui viendront à eux.

Les 5 principaux casinos en France.

  1. Enghien-les-Bains (Groupe Lucien Barrière) avec 135 millions d’euros de chiffre d’affaire.
  2. La Tour-de-Salvagny – Le Lyon Vert (Groupe Partouche) avec 68,7 millions d’euros de chiffre d’affaire.
  3. Aix-en-Provence (Groupe Partouche) avec 67,9 millions d’euros de chiffres d’affaire.
  4. Amnéville (Propriété municipale) avec 55,6 millions d’euros de chiffre d’affaire.
  5. Nice-Ruhl (Groupe Lucien Barrière) avec 55 millions d’euro de chiffre d’affaire.